0650993171, Eric GUILLOU eguillou@aehz.fr

POLITIQUES DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Notre valeur ajoutée se caractérise par la vision globale de la maintenance que nous mettons en avant avec nos clients. Notre prestation ne se limite pas à l’identification et à la correction des dysfonctionnements mais par une mise en évidence par écrit :

• des risques sécurité (non-conformité machine, point rentrant…)
• d’une lubrification inadaptée
• des points-clés en défaut (état des courroies, presse-étoupes, fixations moteur…) que nous partageons avec vous.

Un plan d’actions concret, avec tâches, pilotes et délais, est alors défini avec vous pour éradiquer ces écarts et optimiser vos coûts de maintenance.

A votre demande, nous pouvons effectuer un audit complet sur les aspects sécurité, techniques ou la traçabilité des interventions de vos installations.

Pourquoi une « politique de maintenance industrielle » ?

La maintenance, pendant de très nombreuses années, a été gérée de manière corrective. Le mainteneur était le « pompier » de l’usine.
Avec l’émergence de la TPM, elle est devenue préventive : on change avant la panne, sur la base d’un « doute », d’une présomption (bruit anormal, fuite d’huile, …) ou d’un historique. Cela a néanmoins un coût et surtout rien n’indique que l’intervention avait été faite « juste au bon moment ».
Pour réellement optimiser les coûts, elle est devenue prédictive grâce à des technologies non-destructives : la thermographie infrarouge, l’analyse vibratoire et l’analyse par ultrasons en sont les meilleurs exemples.

Afin d’exploiter au maximum les moyens techniques ou technologies modernes, ceux-ci doivent être mis en œuvre dans une approche globale : une politique de maintenance industrielle, identifiant clairement les axes de travail dans chaque domaine (correctif, amélioratif, préventif, prédictif) avec une analyse des risques de défaillance, une gestion des stocks adaptée à ces risques et des coûts associés.

Eric GUILLOU : « Au cours de mes missions en tant que Responsable méthodes maintenance au sein de groupes leaders (PSA, PECHINEY, HOLMEN, YVES ROCHER, TERREAL), j’ai de nombreuses fois travaillé avec des prestataires qui réalisaient des interventions de cette nature. Je trouvais qu’elles se limitaient trop souvent à la simple mesure. J’ai eu envie d’offrir un service plus complet aux clients, réalisant des interventions complémentaires basiques de remise en état (resserrage de paliers, remise en place d’un presse étoupe ou d’un carter, graissage, …) par rapport à l’action corrective principale (équilibrage, alignement), allant jusqu’à proposer des actions correctives (modifier le type de lubrifiant, la nature du roulement, …) et définir le plan de maintenance avec le client. »